Les nouvelles brves
Accueil Santé Maladies génétiques Ostéopathie Cranio Mandibulaire

Ostéopathie Cranio Mandibulaire

OSTÉOPATHIE CRANIO-MANDIBULAIRE (OCM)

Mise à jour du 27 novembre 2017

L'ostéopathie cranio-mandibulaire est une prolifération osseuse qui affecte la mâchoire inférieure et la bulle tympanique de l'oreille interne et quelquefois d'autres os du crâne voire des membres antérieurs. (race prédisposée : le westie)

Elle touche les animaux de moins de un an : vers l'âge de trois ou quatre mois mais parfois plus tôt (quatre semaines) et parfois plus tard (neuf mois).

Il n'y a pas de prédisposition sexuelle : les femelles sont touchées à la même fréquence que les mâles

Les origines sont génétiques. Une recherche a été menée afin d'identifier le gène incriminé et le mode de transmission.

L'hypothèse d'une origine multi-factorielle n'est cependant pas écartée. En ce qui concerne la reproduction, nous vous recommandons d’être prudent et circonspect. En effet, le résultat de la recherche a fait apparaitre des particularités dans l’apparition de la maladie chez le westie. Etant donné la proportion de chiens atteints, ne plus utiliser de reproducteurs ayant un ou deux gènes mutés reviendrait à diviser la diversité génétique de moitié. Ceux-ci ne doivent cependant être mariés que s’ils n’ont pas développé la maladie et avec un partenaire CMO 0. La recherche est toujours en cours sur d’autres races afin de clarifier l’origine génétique.

Comment suspecter et confirmer la maladie chez votre westie ?

- Il ne réussit plus à ouvrir les mâchoires complètement,

- Il a du mal à mâcher, à avaler, voire il refuse de s'alimenter, et perd du poids,

- Il a mal si on essaie de lui ouvrir les mâchoires,

- Il a de la fièvre, il est léthargique,

Il faut rapidement montrer votre westie à votre vétérinaire. Une radiographie pourra confirmer le diagnostic, mettant en évidence une augmentation de lopacité osseuse sur les os atteints. Le test permettra de vérifier l’atteinte génétique.

Si la maladie est confirmée le traitement consistera en des prises de cortisone lors des épisodes douloureux. Une adaptation de la consistance de la nourriture peut également s'avérer nécessaire. Dans les cas légers, l'évolution la plus fréquente est la régression à la fin de la croissance.

Pour les animaux très touchés, le pronostic est plus réservé: dans certains cas les animaux ne peuvent plus s'alimenter, et souffrent énormément. L'issue de cette maladie peut être fatale.

Il est recommandé de faire tester les deux reproducteurs d'un mariage. Vous pouvez dorénavant faire tester vos chiens auprès d'un laboratoire français: ANTAGENE.

Mis à jour (Lundi, 27 Novembre 2017 15:23)